Les combats dans le sud-est de l’Iran ont tué trois soldats et 5 militants


TEHERAN, Iran (AP) – Les gardiens de la révolution iraniens et des militants armés se sont affrontés samedi dans la région du sud-est, faisant trois morts parmi les gardiens et au moins cinq “terroristes”, a rapporté l’agence de presse IRNA.

Le rapport indique que les combats ont eu lieu samedi soir dans la province de Kourin, à environ 1 120 kilomètres (700 miles) au sud-est de la capitale Téhéran, et près de la frontière pakistanaise. Il a également indiqué qu’au moins cinq autres criminels avaient été blessés. Il n’y avait pas grand-chose.

Situé dans la province du Sistan et du Baloutchistan, il y a eu des affrontements occasionnels entre les forces gouvernementales iraniennes et divers groupes terroristes. La région, frontalière du Pakistan et de l’Afghanistan, abrite un groupe séparatiste sunnite affilié à al-Qaida et connu sous le nom de Jeish al-Adl, ou Armée de la justice.

Les forces de sécurité sévissent également contre les trafiquants de drogue dans la région, située le long de la principale route de contrebande de l’Afghanistan pour le trafic d’opium et d’héroïne.

En juillet dernier, des voleurs armés ont abattu quatre agents de sécurité dans la province.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.